40 jeunes filles ont pris part à l’atelier de formation sur le leadership féminin à Goma.

Atelier DE SUIVI SUR LA « COMMUNICATION NON VIOLENTE »à la DNE-EEC.
juin 25, 2021
Les acteurs de la société civile s’unissent pour dénoncer toute sorte d’abus
juillet 15, 2021

40 jeunes filles ont pris part à l’atelier de formation sur le leadership féminin à Goma.

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités liée à l’implication des clubs de paix des jeunes à la prévention et la résolution non-violente des conflits à l’est de la RDC, la Commission Justice, Paix et Sauvegarde de la Création (JPSC en sigle) a organisé pendant deux jours, soit du mardi 15 au mercredi 16 Juin 2021 au Centre de formation protestante RUDOLF une formation sur le leadership de la jeune fille.

40 participants dont 15 jeunes filles des clubs de paix, 5 jeunes filles du Collectif des radios communautaires du Nord-Kivu (CORACON), 10 jeunes filles des comités des jeunes des églises et 10 membres de l’équipe pédagogique, ont pris part à cet atelier de formation.

L’objectif était d’amener les participants à comprendre les notions fondamentales du leadership, les stratégies de lutte contre les violences faites à la femme, ainsi que les stratégies pouvant être envisagées pour un leadership féminin axé sur la paix et la résolution non-violente.

 C’est d’ailleurs autour de ces notions qu’ont été formulés les thèmes développés au cours de cet atelier :

  • Notions fondamentales sur le Leadership
  • Promotion du Leadership féminin par la lutte contre les violences faites à la femme
  • Promouvoir le leadership politique de la jeune fille
  • Droits de la femme : Garanties légales de sa participation à la gestion de la chose publique

Le choix de ces jeunes a été motivé par le fait que la grande partie a vécu dans un contexte marqué par la présence des groupes armés. Ces derniers sont à la base des vols, des viols, des enlèvements et plusieurs violations des droits humains. Ce contexte d’insécurité rend ces jeunes victimes et auteurs de la violence.

 Les jeunes bénéficiaires de cette formation sont organisés dans les structures appelées « Club de paix », pilotés par les jeunes eux-mêmes, sous l’accompagnement et l’encadrement des animateurs de la JPSC.

 Il est constaté actuellement que la jeunesse est le tout premier acteur intervenant dans les mouvements de revendication, de façon violente et guerrière.

Ces jeunes filles participantes ont exprimé leur plus grande satisfaction quant aux enjeux de taille traités dans l’atelier de formation, et ont à cet effet pris l’engagement ; chacune à son niveau, de s’impliquer dans le processus de transformation à travers l’implication dans la gestion des structures ecclésiales ou para ecclésiale (écoles et églises). Ainsi, dans le but d’évaluer les indicateurs de changement observés chez les participantes, et permettre à ce que toutes les filles ayant pris part aux travaux restent connectées, une plateforme en ligne d’accompagnement et de coaching a été instaurée. 

La Commission Justice, Paix et Sauvegarde de la Création (JPSC en sigle), reste résolument engagée d’accompagner les jeunes des paroisses et des écoles dans les questions liées à la paix, la cohabitation pacifique et la résolution non-violente des conflits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *