LE DO NO HARM «NE PAS NUIRE» UNE APPROCHE STRATEGIQUE POUR LE TRAVAIL DE PAIX AU CAMEROUN

Reflexion-sur-les-Pratiques-de-la-Paix
Formation sur « Réflexion sur les Pratiques de la Paix »
octobre 10, 2021

LE DO NO HARM «NE PAS NUIRE» UNE APPROCHE STRATEGIQUE POUR LE TRAVAIL DE PAIX AU CAMEROUN

Atelier DNH 2021

Atelier DNH 2021

Dès les starting-blocks en décembre 2018 à Mbalmayo jusqu’à l’exercice pratique à N’Gaoundéré cette année, en passant par la session de recyclage en mars 2020 à Kribi, le cadre conceptuel « Do No Harm » se diffuse et s’implémente peu à peu au sein des 16 organisations membres du Réseau SCP grâce à l’expertise et au dévouement du Dr. Rolf Grafe, notre athlétique consultant en Programmation sensible aux conflits. Avec lui, les partenaires SCP sont en périple pour plus d’inclusion et moins d’impacts négatifs dans la prévention des conflits et le renforcement de la cohésion sociale sur l’ensemble des terres du Mont Cameroun…

2018-2021 : Et si on faisait le point ?

Par le biais de l’expert Rolf Grafe, le Réseau SCP a entrepris depuis 2018 de capaciter ses organisations en planification et exécution de projets sensibles aux conflits. Ainsi, plusieurs ateliers ont été mis en œuvre pour initier ces organisations au concept « Ne Pas Nuire », puis les suivre dans l’application de la méthode dans leurs différentes programmations. Certains travailleurs de paix une fois formés ont même commencé à jouer le rôle de multiplicateurs Do No Harm auprès de leurs collègues de service ainsi que des bénéficiaires, propageant ainsi la bonne nouvelle consistant à œuvrer dans des situations de conflits en développant des sensibilités spécifiques en rapport avec le contexte local.

Au bout de trois ans d’actions de formation et de dissémination des connaissances de l’approche Do No Harm parmi les membres du réseau SCP et sur le terrain, notre consultant a jugé bon de convier tous les formés et même quelques nouveaux aspirants, à une réunion de suivi à Ngaoundéré au terme de l’Atelier Annuel des Partenaires SCP.  

Se déroulant au Bois de Mardock[1], du jeudi 16 au vendredi 17 septembre 2021, cet atelier de suivi visait nettement à :

– Suivre les formés de Mbalmayo et Kribi ;

– Evaluer le niveau d’intégration des devoirs individuels ;

– Jauger le taux de dissémination des savoirs en Do No Harm au sein du Réseau SCP Cameroun ;

– Approfondir la connaissance de l’approche chez les participant(e)s ;

– Mutualiser et partager les expériences dans les différents travaux de groupe ; – Montrer les options d’application.

[1] Structure Hôtelière appartenant à la Communauté Urbaine de N’Gaoundéré, située à 5 minutes l’aéroport de la ville éponyme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *