RDC : Les jeunes et les forces de l’ordre prêts pour un cadre permanent de dialogue.

Couverture Publication SCP sur la cohésion sociale
CONTRIBUTIONS DES PARTENAIRES DU SCP AU RENFORCEMENT DE LA COHESION SOCIALE AU CAMEROUN
août 23, 2021
RDC : Protection International crée des Comités Locaux de Protection Communautaire des défenseur.e.s au Nord Kivu et Sud Kivu.
septembre 13, 2021

RDC : Les jeunes et les forces de l’ordre prêts pour un cadre permanent de dialogue.

Photo de famille de la Tribune d'Expression populaire à Goma Juillet 2021

Photo de famille de la Tribune d'Expression populaire à Goma Juillet 2021

Les autorités militaires, policières et les jeunes vont mettre en place un cadre permanant de consultations. Ils pourront échanger librement sur différentes préoccupations qui les opposent.

C’est l’une des résolutions issues de la tribune d’expression populaire organisée en date du 19 Juillet 2021 par la Commission Justice, Paix et Sauvegarde de la Création (JPSC/CBCA) avec la collaboration du Service d’Education Civique, Patriotique, Actions Sociales et Relations Civilo-militaires des Fardc(SECAS-FARDC). Cette tribune d’expression populaire avait comme thème « La paix et la lutte contre la violence en ville de Goma et en territoire de Nyiragongo »

Cette séance a été organisée en faveur des autorités militaires, policières et les leaders des jeunes, parmi lesquels ceux des mouvements citoyens, suite aux multiples manifestions qui sont souvent soldées à des répressions par les forces de l’ordre puis la riposte des jeunes. Cela conduit souvent à des bilans graves dont des morts, des blessés, les vandalismes des biens privés et publics mais aussi des arrestations. Une expérience malheureuse que les deux parties prenantes voudraient arrêter.

Au cours de cette séance les résultats des enquêtes menées par la JPSC/CBCA en collaboration avec le Centre de Recherche sur la Démocratie et le Développement en Afrique (CREDDA) ont été présentés pour comprendre les enjeux et défis des revendications des droits par les jeunes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *